Entretien de la piscine

3 astuces pour éviter les algues dans votre piscine dès le début de saison !

3 astuces pour éviter les algues dans votre piscine dès le début de saison !

Chaque début de saison apporte son lot de défis pour les amateurs de piscine, notamment la redoutable invasion d’algues. Lutter contre les algues dès les premiers signes est primordial pour conserver une eau limpide et accueillante. Tirant partie de mes longues années d’expérience dans l’entretien des piscines, je vais partager avec vous des astuces infaillibles pour empêcher le développement des algues.

Surveillance et entretien préventif du bassin

Le secret pour éviter la prolifération d’algues réside dans une routine d’entretien rigoureuse. Au départ, l’analyse régulière de l’eau est essentielle. Des niveaux corrects de PH, de chlore ou de brome, et de dureté calcium sont le fondement d’une eau saine. Utilisez des bandelettes de test ou un testeur électronique pour vérifier ces paramètres au moins une fois par semaine, et plus fréquemment lors de fortes chaleurs ou après de fréquents usages de la piscine.

Deuxièmement, assurez-vous que le système de filtration fonctionne efficacement. La durée de filtration devrait être ajustée selon la température de l’eau, suivant la règle générale d’une heure de filtration pour 2°C de température de l’eau. Cela garantit que l’eau circule et se nettoie correctement, limitant ainsi les possibilités pour les algues de s’installer.

LIRE :   Les meilleurs conseils d'entretien pour votre piscine avec fond mobile

Enfin, le nettoyage physique de la piscine ne doit pas être négligé. Brossez régulièrement les parois et le fond du bassin pour désagréger les algues avant qu’elles ne s’accrochent. Au plus tôt vous détectez leur présence, au plus facile sera leur élimination. Pour des astuces supplémentaires sur la prévention des algues, découvrez notre guide sur Stop aux algues dans votre piscine : Vaincre la prolifération avec ces astuces !

Solutions de traitement curatif contre les algues

Malgré tous vos efforts préventifs, une invasion d’algues peut quand même se produire. Dans ce cas, un traitement choc s’avère nécessaire. Utilisez un algicide puissant ou du chlore choc en respectant méticuleusement les doses prescrites.

Après l’application de l’algicide, il est essentiel de maintenir le système de filtration en continu pendant au moins 24 à 48 heures. Cela permet de filtrer efficacement les algues mortes et de clarifier l’eau. En cas d’algues particulièrement tenaces, comme les algues moutardes, référez-vous à des traitements spécifiques à leur égard sur Lutter efficacement contre les algues moutardes dans votre piscine familiale.

Pour assurer une efficacité maximale, un ajout de floculant peut être envisagé post-traitement. Ce produit rassemble les particules fines en suspension pour les rendre plus faciles à filtrer. Cependant, si votre système de filtration emploie des cartouches, renseignez-vous sur les floculants compatibles pour éviter tout dommage.

LIRE :   Réglage optimal du système de filtration pour les piscines de grande taille

Entretenir une piscine demande de la diligence et de l’attention aux détails. En mettant en œuvre ces pratiques régulièrement, vous maximisez vos chances de profiter toute la saison d’une piscine limpide et invitante, dépourvue d’algues indésirables.