Construction de la piscine

Gestion du pH de l’eau dans les piscines en béton : techniques et produits

Gestion du pH de l’eau dans les piscines en béton : techniques et produits

La gestion du pH de l’eau est essentielle pour assurer une eau de qualité dans votre piscine en béton. Une mauvaise régulation peut non seulement affecter la santé des nageurs, mais aussi endommager certains éléments de la piscine et réduire l’efficacité des traitements chimiques. Dans cet article, nous présenterons les principales techniques et produits pour maintenir et contrôler le pH de votre piscine.

Comprendre le rôle du pH dans l’eau de piscine

Le pH est une mesure de l’acidité ou de l’alcalinité d’une solution; il varie sur une échelle de 0 à 14. Un pH neutre est de 7, tandis que les valeurs inférieures indiquent une solution acide et celles supérieures une solution alcaline. Concernant les piscines en béton, le pH idéal se situe généralement entre 7,2 et 7,6.

Un pH déséquilibré peut entraîner divers problèmes :

  • Un pH trop bas (acide) peut provoquer irritation des yeux et de la peau, corrosion des éléments métalliques de la piscine et détérioration du revêtement en béton.
  • Un pH trop élevé (alcalin) favorise la formation de tartre et d’algues, rend le chlore moins efficace comme désinfectant et crée une eau trouble.
LIRE :   Techniques avancées pour un traitement optimal de l'eau salée dans les piscines résidentielles

Il est donc crucial de vérifier régulièrement et d’ajuster le pH de l’eau de votre piscine en béton pour assurer une baignade sécuritaire et confortable.

Mesure du pH de l’eau de la piscine

Pour effectuer un contrôle précis du pH de l’eau de piscine, il existe plusieurs méthodes :

  • Les bandelettes de test : ces bandelettes colorées réagissent au contact de l’eau pour indiquer différentes mesures, dont le pH. Elles sont plongées dans l’eau puis comparées à une échelle colorimétrique pour obtenir les résultats.
  • Le photomètre : ce dispositif électronique mesure la concentration de réactifs ajoutés à un échantillon d’eau pour déterminer son pH. Ces appareils offrent généralement une lecture plus précise que les bandelettes.
  • Le kit de test goutte à goutte : cette méthode consiste à ajouter des gouttes de réactifs spécifiques à un échantillon d’eau, qui provoque ensuite un changement de couleur proportionnel à la concentration de la substance mesurée (dans ce cas, les ions hydrogène liés au pH).

Il est recommandé de tester le pH de votre piscine en béton au moins une fois par semaine ou après de fortes pluies, car ces événements peuvent influencer significativement l’équilibre chimique de l’eau.

Régulation et ajustement du pH dans une piscine en béton

Une fois le pH de l’eau mesuré, il est nécessaire d’effectuer les ajustements requis pour le maintenir dans la plage recommandée. Plusieurs produits sont disponibles pour y parvenir :

LIRE :   Intégration de fontaines et cascades pour sublimer votre design de piscine

Corriger un pH trop bas

Pour augmenter le pH d’une piscine en béton, on peut utiliser des produits alcalins tels que :

  • L’hydroxyde de sodium (soude caustique) : ce produit chimique puissant est généralement vendu sous forme de poudre ou de perles ; il doit être dissous et ajouté lentement à l’eau afin d’éviter de surcorrection.
  • Le carbonate de sodium (soda ash) : moins concentré que l’hydroxyde de sodium, ce produit se présente également sous forme de poudre et s’utilise de manière similaire.

Notez qu’il est essentiel de ne jamais mélanger directement ces produits avec le chlore, car cela peut provoquer une réaction chimique dangereuse.

Corriger un pH trop élevé

Pour diminuer le pH de l’eau d’une piscine en béton, on recourt aux acides :

  • Le bisulfate de sodium : cette poudre acide est moins corrosive que l’acide chlorhydrique (également utilisé pour abaisser le pH) et préférable pour les piscines en béton.
  • Le CO₂ : certaines installations automatisées injectent du dioxyde de carbone dans l’eau pour diminuer son pH par l’intermédiaire de la formation d’acide carbonique.

Comme pour les produits alcalins, il est important de ne pas ajouter les acides directement au bassin en présence de chlore actif pour éviter des réactions chimiques indésirables.

Maintenir un équilibre stable du pH dans votre piscine en béton

Bien que les ajustements ponctuels soient nécessaires, certaines pratiques peuvent aider à maintenir un pH déquilibré sur une plus longue durée :

  • Utiliser un régulateur automatique de pH : ces appareils mesurent en continu le pH de l’eau et injectent les produits appropriés pour le stabiliser. Ils représentent un investissement intéressant pour faciliter la gestion du pH et optimiser l’utilisation des produits chimiques.
  • Garder l’équipement de filtration propre : un filtre encrassé ou défectueux peut affecter la circulation de l’eau et ainsi perturber l’équilibre chimique dét=stronge la piscine.
  • Contrôler régulièrement l’alcalinité totale (TA) : cette mesure reflète la capacité de l’eau à résister aux fluctuations du pH. Une TA adéquate permet de stabiliser le pH naturellement ; elle se situe généralement entre 80 et 120 ppm.
LIRE :   Techniques de revêtement en mosaïque pour les piscines de petite taille

En conclusion, la gestion efficace du pH de l’eau est un aspect primordial de l’entretien des piscines en béton. En comprenant les effets des fluctuations de pH et en adoptant les bonnes techniques et produits pour les corriger, vous pourrez assurer une eau propre et saine pour profiter pleinement de votre bassin.