Sécurité de la Piscine

Est-il possible de se baigner dans une piscine trouble ?

Est-il possible de se baigner dans une piscine trouble ?

Se baigner régulièrement dans une piscine est le souhait de plusieurs personnes. Cette envie se ressent le plus durant les périodes chaudes. Les baignades sont agréables lorsque l’eau de la piscine est propre et dénuée de tout agent nocif. Quand l’eau de la piscine devient trouble, les choses se compliquent. Cette situation peut résulter de plusieurs facteurs. Quoi qu’il en soit, il est important de prendre des mesures sécuritaires dans ce cas de figure. En fait, une eau trouble pousse à renoncer aux moments de détente au sein de la piscine. Au pire des cas, elle peut endommager les installations. Si vous êtes dans cette situation, sachez qu’il n’est pas conseillé de se baigner dans une eau de piscine trouble. Nous apportons plus d’éclairage à ce sujet.

Est-il possible de nager dans une eau de piscine trouble ?

La présence des microbes et des bactéries dangereuses peut être à l’origine de l’eau trouble dans une piscine. De ce fait, il est strictement interdit de se baigner dans une eau de piscine trouble. Cette interdiction est plus valable chez les femmes enceintes et les enfants qui sont des personnes vulnérables. Les raisons qui justifient notre point de vue sont :

  • Les problèmes de peau : utiliser la piscine lorsque son eau est trouble, c’est s’exposer aux problèmes cutanés tels que les démangeaisons et bien d’autres dermatites. En effet, les produits à l’instar du désinfectant permettent de tuer tous les microbes issus des saletés présentes sur les parois ou au fond de la piscine trouble.
  • Les problèmes oculaires et auditifs : quand l’eau se trouble dans une piscine, les baignades ne sont pas conseillées, car les utilisateurs s’exposent aux problèmes oculaires notamment les conjonctivites. Ils peuvent aussi contracter les otites dont les complications peuvent entraîner des problèmes plus graves.
  • Les troubles digestifs : au cours des baignades, il arrive que certaines personnes avalent l’eau. Si cette dernière est polluée, elles peuvent souffrir de gastro-entérites plus ou moins graves. En fait, le nettoyage régulier de la piscine permet d’enlever tous les débris et les microbes présents. Ainsi, en cas d’ingestion, les risques sont minimes.
  • Les maladies respiratoires : en principe, le chlore permet de traiter l’eau des piscines et des spas. Toutefois, l’accumulation des matières organiques dans l’eau ajoutée à ce produit donne lieu aux chloramines qui peuvent provoquer des problèmes respiratoires.
LIRE :   Optimisez la sécurité et l'entretien de votre piscine profonde grâce aux couvertures à verrouillage manuel

Qu’est-ce qui rend une piscine trouble ?

La qualité de l’eau d’une piscine devient douteuse lorsqu’elle est blanchâtre, verte ou laiteuse. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de ce phénomène. Il s’agit de :

  • La défaillance du système de filtration : lorsque la pompe de filtration de la piscine est défaillante ou bouchée, elle ne parvient plus à retenir les débris des algues mortes et des saletés présentes dans le bassin. De ce fait, l’eau devient impropre. Par ailleurs, le temps de filtration normal est de 8 heures minimum.
  • Les facteurs environnementaux : les variations météorologiques peuvent donner un aspect laiteux à l’eau d’une piscine. De même, les spores d’algues présentes dans l’air favorisent le développement des algues dans le bassin de la piscine. Les vents forts et les orages favorisent beaucoup la prolifération des algues moutarde. C’est la raison pour laquelle, l’eau doit être régulièrement nettoyée et son pH contrôlé.
  • La mauvaise utilisation des produits d’entretien peut être à l’origine d’une eau trouble. En effet, les dosages doivent être respectés. Au cas contraire, ils ne jouent pas leur rôle protecteur. À cet effet, nous pouvons prendre l’exemple du carbonate de calcium et de l’hypochlorite dont les dosages sont délicats. En outre, un désinfectant défaillant est inefficace dans le processus de traitement d’une eau de piscine.
  • Les maladresses humaines : pour se protéger contre les rayons UV, certaines personnes utilisent des huiles corporelles ou des crèmes solaires. Au cours des baignades, les substances contenues dans ces produits se répandent dans l’eau et modifient sa couleur qui peut devenir blanchâtre. Les sécrétions et les fluides humains peuvent également rendre une eau trouble.
LIRE :   Sélection de couvertures automatiques pour piscines rectangulaires de petite taille

Les techniques de récupération d’une eau de piscine trouble

Qu’il s’agisse d’une piscine hors-sol, tubulaire ou gonflable, il faut éviter que son eau se trouble. Pour retrouver une eau cristalline dans votre piscine, il est important de procéder à plusieurs techniques :

Recourir aux bâches de protection et veiller au bon fonctionnement du filtre 

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les précipitations peuvent déséquilibrer le taux de chlore dans une piscine. Il en est de même des variations de température. De ce fait, le recours aux bâches de protection s’avère utile pour garantir la clarté et la qualité de l’eau. 

Les débris s’accumulent au fond et à la surface de la piscine. Il s’avère donc important de s’assurer du bon fonctionnement du système de filtration. Pour cela, vous devez au préalable procéder à la vidange de la piscine. Par la suite, passez l’aspirateur puis utilisez une brosse de piscine avant la remise en route de l’eau. S’il s’avère que le filtre est abîmé, remplacez-le tout simplement. Pensez également à l’entretien des buses de refoulement.

Traiter régulièrement l’eau de la piscine  

Pour avoir une eau de piscine limpide, le traitement-choc est utile. Les galets de chlore liquide, l’électrolyse de sel, le peroxyde d’hydrogène et le bicarbonate de sodium sont les produits d’entretien utiles au nettoyage de votre piscine. N’utilisez surtout pas l’eau de javel. Le balai manuel et le balai aspirateur sont des équipements utiles à l’entretien de votre piscine. Vous pouvez aussi utiliser les anti-algues telles que le sulfate de cuivre qui est très efficace contre les algues vertes. 

LIRE :   Attention : Ne vous baignez jamais ici !

Recourir aux anticalcaires et veiller à l’équilibre du pH

Recourir aux anticalcaires est également important. En fait, les revêtements de type liner sont très sensibles au calcaire. Le traitement anticalcaire peut être utilisé à titre préventif. Il suffit de déposer ses pastilles au niveau du skimmer

Le pH d’une piscine doit être neutre. Il ne doit être ni trop bas ni trop élevé. Pour tester l’alcalinité, utilisez les bandelettes d’analyse. Si les résultats du test ne sont pas satisfaisants, achetez du carbonate de sodium avant la remise en service. Le pH minus joue aussi le rôle de régulateur si l’acidité est confirmée. 

Conclusion  

Avant de plonger dans une piscine, il est important de se rassurer de la qualité de l’eau qu’elle contient. Lorsque l’eau change de couleur, ça signifie tout simplement qu’elle n’est plus en bon état. Par mesure de sécurité, il est déconseillé de s’y baigner même en portant des chaussettes. De ce fait, il faut songer à l’entretien. L’eau peut être désinfectée grâce au brome, au chlore-choc, au sel. Le traitement curatif peut consister à renforcer le système de filtration de l’eau et à rééquilibrer le pH.