Entretien de la piscine

Nos conseils pour hiverner une piscine

Nos conseils pour hiverner une piscine

Pour faciliter sa remise en service à la prochaine saison, il est important de faire hiverner votre piscine. Ainsi, l’hivernage de votre piscine est une opération permettant d’offrir une protection élevée aux bassins contre d’éventuelles intempéries. Elle nécessite un kit piscine spécifique, un nettoyant, des bâches d’hivernage ou une couverture de piscine. Cela rend facile le processus de remise en service. De ce fait, pour réaliser l’hivernage, vous n’avez pas besoin de vider complètement l’eau du bassin, car cela peut endommager le liner de piscine. Toutefois, plusieurs personnes s’interrogent sur la façon d’hiverner une piscine pour la remettre en service. Découvrez ici les meilleurs conseils pour un hivernage parfait de votre piscine. 

 

Adopter la méthode d’hivernage passif

Il s’agit de l’une des méthodes d’hivernage piscine conçu pour stopper systématiquement le processus d’épuration de la piscine pendant l’hiver. C’est une méthode qui permet d’abaisser le volume d’eau avant de vidanger les tuyaux de canalisations. Avec elle, la tuyauterie est à l’abri des intempéries, ce qui permet de passer l’hiver confortablement. L’hivernage passif est une méthode qui nécessite des bâches de protection

La bâche sert de couverture d’hivernage et permet de préserver la qualité de l’eau. En effet, elle couvre le fond de la piscine, ce qui permet d’éviter d’éventuelles impuretés. Si vous vivez dans une région froide, adopter l’hivernage passif permet d’hiverner vos piscines, notamment la piscine tubulaire, la piscine enterrée, la piscine en bois, la piscine autoportante, etc.

Entretenir la piscine 

Avant d’appliquer l’hivernage passif de votre piscine, il faut avant tout entretenir le bassin. Le nettoyage passe par l’aspiration des dépôts situés dans le filtre de la pompe. Cela permet de rendre la vanne, le fond de la piscine et la ligne d’eau propre. Ainsi, vous pouvez le faire manuellement ou en vous servant d’un robot de piscine hydraulique. Ce dernier permet aussi d’évacuer ou de purger une piscine semi-enterrée ou une mini-piscine. 

LIRE :   Élimination des résidus de crème solaire dans l'eau de piscine : astuces et techniques

Il faut aussi procéder à un traitement chlore-choc pour réduire la prolifération des micro-organismes se trouvant dans l’eau. Cela nécessite des produits de traitement ou produits d’entretien. Vous pouvez aussi utiliser des désinfectants ainsi que d’autres produits chimiques pour réduire la prolifération d’algues. Le traitement-choc est un stabilisant de Ph. Pour le faire, il suffit d’analyser l’eau avec une bandelette. Il est aussi possible d’utiliser un testeur électronique pour équilibrer le pH de l’eau. 

Ensuite, il faut utiliser un détartrant chimique pour détartrer le filtre à sable. Cela permet de débarrasser le système de filtration des saletés collées aux parois, ce qui permet une baignade parfaite. De plus, le détartrage élimine les dépôts de calcaire, ce qui permet de vider la piscine de tous ses débris. Après l’entretien, il faut baisser le niveau d’eau afin qu’il descende en dessous des buses conçues pour le refoulement. Utilisez la bonde, surtout la bonde de fond pour ajuster le niveau d’eau. Elle permet d’aspirer et de vidanger tout le contenu du bassin.

 

une piscine en mode hivernage

Procéder à la mise en hivernage passif

Après l’entretien de tout le circuit hydraulique de n’importe quelle piscine, notamment la piscine gonflable, la piscine coque, la piscine ovale ou la piscine ronde, vous devez hiverner le système de filtration. Il faut aussi vider entièrement l’eau limpide de la pompe de filtration. Veillez à vidanger le contenu de la tuyauterie dans toutes les buses de refoulement ainsi que dans la prise balai

LIRE :   Si vous avez une piscine, vous devez lire ceci de toute urgence !

Vous devez nettoyer la vanne, la buse et les paniers avec un algicide, puis desserrer les différents raccords unions préalablement vissés. Cela permet de faire parfaitement l’évacuation de l’eau contenue dans le circuit de filtration. Il faut aussi penser à vidanger la tuyauterie et les appareils externes tels que :

  • La pompe à chaleur ;
  • Le surpresseur ;
  • La nage à contre-courant ;

 Après ce nettoyage, vous devez placer tous les accessoires d’hivernage, notamment les bouchons situés dans les prises balais. Un bouchon doit être placé sur chaque buse de refoulement avant d’installer la ligne de flotteurs. Notez que la ligne de flotteur doit se trouver sur le long de la diagonale de votre piscine. Enfin, il faut ajouter le liquide d’hivernage, car il permet de limiter le développement des algues. 

Pour assurer une protection parfaite, vous devez recouvrir la piscine d’un volet roulant. Il est aussi possible d’utiliser une bâche d’hivernage ou une couverture à barres. En optant pour une bâche d’hivernage opaque, vous évitez le processus de photosynthèse, ce qui empêche l’apparition des algues. En bref, l’utilisation de la bâche de protection permet de rendre la piscine esthétique.

Adopter la méthode d’hivernage actif

Cette méthode maintient le processus au ralenti durant des heures en une journée. C’est un procédé qui permet de préserver la qualité de l’eau. Elle permet de passer l’hiver en toute beauté, car la piscine s’adapte aux climats des régions moins froides, même durant la haute saison hivernale.

Notez que la mise en place de cette méthode nécessite le respect de quelques règles. Il s’agit surtout de la filtration quotidienne. Elle doit se dérouler durant des heures par jour. Pour déterminer le temps de filtration idéal, il faut diviser la température de l’eau du bassin par deux. Vous devez aussi verser du liquide d’hivernage pendant tout le processus de la mise en hivernage. Durant l’hiver, il est conseillé de répéter l’opération une à deux fois. Cela permet de limiter la prolifération d’algues. Cependant, il faut éviter d’ajouter des produits d’entretien ou un désinfectant durant l’hivernage. Il s’agit surtout du chlore, de l’électrolyse, du brome, etc. Néanmoins, vous pouvez privilégier l’utilisation d’un produit anticalcaire pour enlever le tartre du groupe de filtration. 

LIRE :   Pourquoi se procurer des équipements de protection de piscine ?

En outre, vous devez faire l’analyse du pH de l’eau en utilisant un testeur électrique. Au cas où vous avez décelé une faille, il faut la rééquilibrer en utilisant le pH bidon ou en seau. Vous devez aussi utiliser un dispositif antigel pour que la température puisse descendre au niveau du seuil fixé. Cela permet à l’eau de faire des mouvements pour éviter sa transformation sous la forme de glace. C’est aussi une solution pour réduire le risque de gel.

Conclusion

Après la construction d’une piscine, il est préférable d’appliquer rigoureusement l’une des deux solutions d’hivernage. Il s’agit de l’hivernage passif et de l’hivernage actif. Chaque méthode nécessite la mise en application de certaines règles. Toutefois, il faut commencer par l’entretien du bassin de votre piscine. Pour cela, il faut posséder les produits de traitement et les produits d’entretien. Vous pouvez aussi utiliser un antigel pour préserver la qualité de l’eau de piscine.