Entretien de la piscine

La durée d’évaporation du chlore dans une piscine

La durée d’évaporation du chlore dans une piscine

Le chlore est le produit de traitement de piscine le plus utilisé. De nombreuses raisons expliquent la raison pour laquelle ce désinfectant est prisé par rapport aux autres. D’autres produits comme le brome sont aussi efficaces pour éliminer les algues, les bactéries et tous les autres parasites présents dans une piscine. Le chlore est utilisé sous plusieurs formes : liquide, gazeux, et solide (en galets et en poudre), dans les spas, les bains nordiques et les piscines. Une fois présent dans l’eau de piscine, il est important de maîtriser son temps d’évaporation avant toute baignade.

La durée d’évaporation du chlore dans une piscine

Produit chimique inodore, le chlore est très utilisé dans de nombreux bassins privés. Il s’évacue en continu dans l’eau du bassin, mais la durée de l’évaporation varie en fonction de la forme de chlore utilisée. Le chlore lent met du temps à se dissoudre dans l’eau et sa diffusion se fait à l’aide d’un chlorinateur ou distributeur automatique de chlore.

D’autres personnes connaissent aussi cet appareil sous le nom de l’électrolyseur au sel. En revanche, le chlore-choc s’évapore très rapidement. Toutefois, les effets du chlore lent sont très rapides quand le dosage a été respecté et la baignade est possible après 4 heures de temps. Le chlore-choc quant à lui a besoin de quelques jours afin d’agir efficacement. La baignade n’est pas recommandée pendant ce temps, il faut attendre au moins 12h.

Les différentes formes de chlore

Le chlore est utilisé sous 4 différentes formes :

  • Le chlore en poudre : verser dans l’eau de la piscine, il se dissout alors très rapidement. Il est utilisé lorsque l’eau de la piscine passe de la couleur bleue à la couleur verte et en début de saison de baignade. Ce chlore en poudre est encore appelé chlore-choc.
  • Le chlore en galets ou en pastilles : cette forme de chlore est simple et très utilisée. Ici, le galet est déposé dans chaque skimmer ou dans un panier diffuseur flottant pour les piscines hors sol. Le produit va alors se dissoudre progressivement. L’action lente de ce chlore servira à maintenir le bon taux de chlore. L’entretien des piscines privées est souvent effectué avec cette forme de chlore.
  • Le chlore liquide ou hypochlorite de sodium ou eau de javel : ce chlore est rarement utilisé dans les bassins privés. La raison en est qu’il est très concentré, difficile à doser et dangereux à manipuler. Les piscines publiques par contre en font leur produit principal.
  • Le chlore en gaz : il est également inconnu des populations, mais très connu des professionnels des piscines publiques.
LIRE :   Élimination des résidus de crème solaire dans l'eau de piscine : astuces et techniques

L’importance de ce désinfectant dans une piscine

Un système de filtration performant et un bon désinfectant permettent d’avoir une eau saine et claire dans la piscine. Mettre du chlore dans sa piscine, c’est l’entretenir et par conséquent, protéger ceux qui s’y baignent. Le chlore est un oxydant qui désinfecte l’eau, détruit les bactéries, les micro-organismes et arrête la prolifération des algues dans une piscine. Il stérilise de ce fait l’eau du bassin et c’est un désinfectant moins cher sur le marché. Il est disponible partout et dans les grandes surfaces.

Les types de chlore pour piscine

Le stabilisant a pour rôle de faire durer les effets du chlore dans la piscine lorsque celle-ci est exposée aux rayons ultraviolets du soleil. La désinfection de votre piscine avec du chlore stabilisé permet de garder l’eau propre et saine pendant longtemps. Il existe de ce fait :

  • Le chlore stabilisé : il est très pratique à utiliser et résiste aux rayons ultraviolets grâce au stabilisant qu’il contient. Il n’a aucune odeur, se dissout bien dans l’eau et ne modifie pas le ph.
  • Le chlore non stabilisé ou hypochlorite de calcium : sous les rayons de soleil, il perd son efficacité. Un stabilisant dans l’eau de piscine est indispensable pour le compléter. Son dosage varie selon le volume d’eau. L’aspiration du fond du bassin permettra de vidanger une partie de l’eau de la piscine en cas de sur stabilisation.
LIRE :   Gérer efficacement l'acidité de l'eau dans les piscines chauffées

Les autres produits de traitements efficaces de l’eau d’une piscine

Le chlore, bien qu’il soit très connu, n’est cependant pas le seul produit utilisé comme désinfectant d’une eau de piscine. D’autres solutions existent et permettent un traitement efficace de votre piscine.

  • Le chlore-choc ou traitement-choc : vous pouvez l’avoir en poudre, en granulés ou en pastilles. Ce traitement intervient lorsque le bassin est sale ou en cas de présence d’algues par exemple.
  • Le brome : son coût est plus élevé que celui du chlore, mais il possède les mêmes caractéristiques. Il est disponible sous forme de pastilles ou tablettes.
  • L’oxygène actif ou peroxyde d’hydrogène : il permet de retrouver rapidement une eau cristalline. Il est versé directement dans la piscine durant la filtration.
  • Les anti-algues ou algicides : ils sont employés sur une eau trouble et en cas d’apparition des traces rougeâtres ou vertes sur le liner. Ces produits liquides sont versés dans l’eau du bassin pendant la filtration et le plus souvent avant l’hivernage.
du chlore pour la piscine

Le taux de chlore dans un bassin

Mesurer le taux de chlore est un travail qui doit se faire chaque semaine. Cela permet d’avoir toujours une eau saine et propre. Le taux de chlore normal d’une piscine est situé entre 1.5 et 2 mg par litre d’eau. Il n’existe pas un taux de chlore à mesurer, mais plutôt 3 : le chlore libre, le chlore combiné et le chlore total. Certains instruments comme le testeur à bandelettes ou test colorimétrique et le testeur électronique donnent le taux de ces différents chlores. Vous pouvez donc par exemple connaître la teneur en chlore libre de votre eau. Ils sont également appelés testeurs de pH.

LIRE :   3 secrets d'experts pour une eau de piscine cristalline dès le début de saison !

Des appareils de traitement automatique de l’eau sont aussi utilisés pour analyser l’eau en permanence et diffuser la juste dose du produit. La couleur de l’eau après le test détermine le taux de concentration du chlore. Il faut savoir comment effectuer le dosage quand la piscine est traitée avec du chlore stabilisé et quand elle l’est avec du chlore non stabilisé. Vérifier l’équilibre de l’eau plusieurs fois par semaine en faisant un test de pH permet d’éviter le développement des bactéries et autres désagréables surprises.

Conclusion

Le chlore s’évapore dans une piscine en fonction de la forme qui a été utilisée. Ce qui signifie que le chlore lent et le chlore-choc n’ont pas la même durée d’évaporation. Il est important de vérifier régulièrement l’équilibre de son eau et de respecter les doses prescrites. Une mauvaise chimie conduira à son déséquilibre qui rendra inefficace l’action de certains désinfectants et ouvrira la porte à toutes sortes de bactéries.