Entretien de la piscine

3 méthodes pour rattraper une piscine verte

3 méthodes pour rattraper une piscine verte

Une eau de piscine verte ne donne pas envie de s’y baigner et peut être dégoûtante. Ce changement de couleur a de nombreuses causes, un entretien irrégulier, ou la présence d’une grande quantité d’algues par exemple. Certains facteurs climatiques comme l’orage peuvent aussi être à l’origine de la modification de la couleur de votre bassin d’eau. Toutefois, ce n’est pas alarmant et il existe des méthodes pour redonner à votre eau sa couleur d’origine.

 

Faites un grand nettoyage de la piscine

Une eau de piscine colorée en vert ne signifie pas toujours un manque d’entretien de votre piscine. Il faut savoir cependant qu’après l’avoir nettoyé quelques jours avant, un brusque orage peut lui donner cette couleur verte qui enlève toute envie de baignade. Il est alors temps de faire un grand nettoyage. C’est la première étape de ce procédé qui paraît long, mais qui ne l’est pas. Ce nettoyage va concerner le bassin et les équipements.

Les causes d’une eau verte dans la piscine

La prolifération d’algues dans le bassin est l’une des causes du changement de couleur de votre piscine. Il y a aussi le déséquilibre du taux de ph, c’est-à-dire un ph trop élevé ou trop en baisse, et l’insuffisance du temps de filtrage. En plus de cela, le taux de chlore ou d’un autre désinfectant lorsqu’il n’est pas convenablement utilisé conduit à ce changement de couleur. La connaissance de ces différentes causes permet de savoir comment procéder. Commencez par :

  • Enlever manuellement les dépôts qui peuvent être facilement saisis. Pour les dépôts qui sont au fond du bassin, utilisez une épuisette ou un robot.
  • Le balai aspirateur est utilisé par la suite pour les fines particules restées au fond de la piscine et qui sont envoyées dans l’égout. Éviter de gestes brusques pendant cette phase pour que ces dépôts ne remontent pas à la surface de l’eau. Remplir le bassin d’eau propre pour faciliter le travail des skimmers afin que ceux-ci ne tournent pas dans le vide.
  • Brosser les rebords du bassin devenus gluants. Le faire énergiquement avec une brosse de parois. Cela permet d’enlever les couches de micro-organismes, les algues et les autres dépôts accrochés.
  • Enfin, videz le filtre et le panier de skimmers de temps en temps. Les déchets peuvent s’accumuler pendant le nettoyage et les boucher.
LIRE :   Comment vidanger une piscine hors sol ?

 

Traiter votre eau de piscine

Cette étape est encore appelée traitement-choc de l’eau. Il faut toutefois vérifier avant le début de ce traitement l’équilibre de l’eau de votre piscine. C’est une analyse portée sur le TAC, le taux de pH, le TH et le taux de désinfectants. Cette phase est importante si vous voulez effectuer un traitement-choc dans votre piscine. Ce traitement ne sera pas efficace si l’équilibre de l’eau n’est pas rétabli et il est recommandé en cas de prolifération des algues.

Le pH doit alors être situé entre 7,2 et 7,6, le filtre doit être nettoyé et il faut s’assurer de son bon fonctionnement. Le traitement-choc peut s’effectuer avec du chlore (qui peut être appliqué sur une piscine hors-sol), du brome ou avec un oxygène actif. Voici le processus :

  • Verser du chlore en pastilles ou en granulés dans l’eau. La dose est inscrite sur l’emballage en fonction du volume du bassin ainsi que l’état de l’eau verte. Respectez-la.
  • Ajouter directement ce chlore dans les skimmers de la piscine toujours en tenant compte de la dose recommandée.
  • Patienter jusqu’à ce que l’eau de la piscine redevienne claire.
ajout de chlore en poudre pour la piscine pour éliminer les algues et désinfecter l'eau

Deuxième procédé : la méthode écologique

Elle consiste à utiliser du peroxyde d’hydrogène ou oxygène actif liquide sans y associer un autre produit. Vous versez le produit dans le bassin et devant les buses de refoulement en respectant la dose prescrite par rapport au volume de la piscine. Cette méthode, bien qu’elle soit lente, ne laisse pas les résidus de chlore dans la piscine, seulement de l’oxygène pur.

LIRE :   Des solutions pour le contrôle des odeurs de chlore dans les petites piscines intérieures

Quelques heures après, la piscine devient utilisable, mais il est conseillé aux baigneurs de l’utiliser le jour suivant. Cette méthode doit se faire avec la filtration en marche et elle peut être associée avec tous les traitements de piscine. Parmi ces traitements il y a : le chlore en galets, l’électrolyse de l’eau salée, le brome et le chlore liquide.

Utiliser des produits pour rééquilibrer le ph de l’eau

L’indicateur de la propreté et de la stabilité de votre eau c’est le pH. Le déséquilibre du pH peut être à l’origine du changement de couleur naturelle de votre piscine en vert. Son rééquilibrage doit se faire deux fois par semaine pendant l’été. L’eau est acide lorsque ce pH est en dessous de 7,2. Dans ce cas, ajoutez un produit pH +. L’eau est dite basique quand ce ph est au-dessus de 7,4. Ici, un produit pH- est conseillé.

Vous pouvez aussi améliorer la qualité de l’eau avec un produit floculant. Il est utilisé juste après le traitement-choc lorsque l’eau a repris sa couleur normale. Après constat, celle-ci est toujours un peu trouble à cause des résidus. C’est à ce niveau qu’entre en jeu le floculant. Il en existe plusieurs sur le marché et il faut trouver celui qui est adapté à votre filtre. Il existe également différents types de filtres : des filtres à cartouches ou à poches, et des filtres à diatomées. Certains floculants agissent de ce fait sur le bassin, d’autres sur le filtre.

LIRE :   Nos conseils pour vider avec soin une piscine

Le temps de filtration ou filtration en continu doit être de 24 ou de 48 heures. La floculation est la dernière phase dans le traitement d’une eau, elle permet d’avoir une eau claire et limpide. Un clarifiant peut aussi être utilisé, cet élément est présent dans les produits anti-algues et anti-calcaire.

Quelques solutions pour lutter et prévenir la prolifération des algues

Les algues sont les principales causes du changement de couleur d’une eau. Il existe des moyens préventifs et curatifs permettant de les éliminer. Des algicides pour piscine sont parfois utilisés à titre curatif, quand les algues ont déjà envahi le bassin. Ces algicides ou anti-algues doivent pourtant être utilisés à titre préventif.

  • Des traitements complémentaires sont nécessaires pour détruire les algues et empêcher leur retour.
  • Le bicarbonate de soude est une solution économique qui permet de se débarrasser des algues dans la piscine.
  • L’entretien de la piscine, la vérification régulière de son pH et du taux de chlore doivent être effectués.
  • Le système de filtration doit être adapté au volume d’eau.

Conclusion

Connaître les causes qui transforment la couleur d’une eau de piscine bleue en une eau verte permet de savoir comment y remédier. Il existe quelques méthodes utilisées pour rattraper une piscine verte. Ce sont notamment le nettoyage régulier du fond du bassin et des parois de la piscine, le traitement complet de l’eau et l’utilisation des produits pour rééquilibrer le pH. Ces procédés nécessitent l’utilisation du chlore. Il existe toutefois des traitements de piscine sans chlore.